Une peinture mystérieuse

Publié le par Musée municipal de Sedan

Anonyme, La place d'Harcourt. Sedan. 1916, huile sur toile, H.96,5 ; L 96,5 cm, collection Musée municipal de Sedan, N°INV 85.3.12 © KL / Musée municipal / Ville de Sedan

Anonyme, La place d'Harcourt. Sedan. 1916, huile sur toile, H.96,5 ; L 96,5 cm, collection Musée municipal de Sedan, N°INV 85.3.12 © KL / Musée municipal / Ville de Sedan

Entrée dans les collections du musée en 1985 grâce à un don d'un particulier, nous avons peu d'informations sur cette peinture qui garde le mystère de son auteur.

Représentant un point de vue connu de la ville de Sedan (l'hôpital militaire aujourd'hui disparu sur la corne de Floing, la place d'Harcourt derrière l'hôtel de ville), la toile est inachevée. Dans une dominante de couleurs chaudes, elle rappelle le travail des fauves, peintres avant-gardistes d'avant-guerre.

Le plus étonnant est la date attribuée à cette œuvre. En effet, alors que la scène représentée est ensoleillée et paisible, nous sommes en pleine Première Guerre mondiale. Sedan est en zone occupée, ville de l'arrière du front pour l'armée allemande. Les civils, qui n'ont pas été évacués, subissent la douloureuse période de l'occupation, des réquisitions et des privations.


Selon la fiche d'inventaire, cette huile sur toile aurait été peinte par un militaire allemand qui était logé rue des caquettes à Sedan, non loin du lieu qu'il a peint. Il a laissé cette toile en guise de cache cheminée. Peut-être était-ce un infirmier qui travaillait dans les nombreux lazarets (hôpitaux militaires allemands) présents dans la ville et qui bénéficiait d'une chambre réquisitionnée chez l'habitant (un lazaret se trouvait dans cette rue). Était-il artiste peintre ? Car sa technique et son dessin semblent être maîtrisés. Pourquoi n'a-t-il pas terminé sa peinture ? Cette œuvre gardera sans doute son mystère.

Publié dans 1916, Peinture, Musée Sedan

Commenter cet article