Un album photographique, témoignage d'un parcours de soldat

Publié le par Société d'Histoire et d'Archéologie du Sedanais

Album photographique d'un soldat allemand, 1914-1916, coll. Société d'Histoire et d'Archéologie du Sedanais © SHASAlbum photographique d'un soldat allemand, 1914-1916, coll. Société d'Histoire et d'Archéologie du Sedanais © SHAS
Album photographique d'un soldat allemand, 1914-1916, coll. Société d'Histoire et d'Archéologie du Sedanais © SHASAlbum photographique d'un soldat allemand, 1914-1916, coll. Société d'Histoire et d'Archéologie du Sedanais © SHAS

Album photographique d'un soldat allemand, 1914-1916, coll. Société d'Histoire et d'Archéologie du Sedanais © SHAS

La Société d'Histoire et d'Archéologie du Sedanais nous présente un bel album photographique d'un soldat allemand. On y voit de nombreuses photographies prises dans les Ardennes et à Sedan. Médium de masse accessible grâce aux progrès techniques, la photographie est une source intéressante pour comprendre les parcours individuels de la Première Guerre mondiale. Les officiers possèdent souvent de petits appareils photographiques qui leur permettent de prendre les lieux et les camarades qui les entourent. La mise en page des photographies dans cet album personnel, nous plonge dans l'intimité de son auteur resté anonyme.

La Grande Guerre marque l’apparition en grand nombre d’appareils photographiques qui sont utilisés par des professionnels au service de la propagande des États, mais aussi par quelques militaires privilégiés qui vont constituer des albums photos aux vues souvent inédites et originales.

C’est ainsi qu’à l’arrière du front, la région de Sedan va bénéficier d’une couverture photographique aussi importante que celle qu’avaient assurée pendant les trente années précédentes les producteurs de cartes postales.

Cette couverture photographique s’est traduite, entre autres donc, par la réalisation d’albums photographiques personnels que ces militaires allemands feront parvenir chez eux ou ramèneront avec eux après la guerre.

Bien des décennies plus tard, ces albums ont refait surface depuis une vingtaine d’années au gré principalement des décès de ces rescapés de la « der des ders ». Néanmoins, beaucoup de ces témoignages par l’image ont été dispersés lors de ventes à l’unité des photographies. Plus rares sont les albums qui arrivent jusqu’à nous en un seul morceau.

La Société d’Histoire et d’Archéologie du Sedanais a acquis récemment l’un de ces albums constitué à l’époque par un soldat allemand. Seul regret, cet album ne comporte aucune annotation ni renseignements sur son auteur. Compte tenu de l’omniprésence de matériel d’un service postal (Post-Kraftwagen-Park 3) sur les photographies, on peut supposer que le propriétaire de cet album en était membre.

Les 192 photos qui le composent forment un témoignage cohérent du Sedanais des années 1914-1916. On y retrouve les ruines de l’invasion, La Chapelle, Donchery et Rethel, ainsi que quelques groupes de prisonniers. Mais la guerre n’y apparaît quasiment plus ensuite.

On peut suivre les déambulations des soldats allemands de l’arrière dans les Ardennes, tant aux « Quatre fils Aymon » qu’aux « Braves Gens », ou encore à Bouillon. Nombre de ces instantanés semblent hors de la guerre et du temps, telles ces images des festivités de fin d’année (Noël 1915), de baignades au Roidon dans la Meuse (à la corne de Soissons) ou encore cette partie de football dans la cour de la caserne Fabert à Sedan.

Il reste certainement des photographies de ce type dans de nombreux greniers ou sur les étales des brocantes, qui pourraient compléter notre connaissance de la mémoire qu’ont voulue conserver les combattants de cette occupation à l’arrière du front. Mais ne nous y trompons pas, cette vision de l’occupation, dont on a un aperçu par ces images, est bien loin de la réalité subie par les populations des territoires occupés par l’armée allemande.

Sébastien HAGUETTE
Président de la Société d'Histoire et d'Archéologie
du Sedanais (SHAS)

Les photographies de l'album sont en ligne sur le site de la SHAS :

Publié dans Photographie, SHAS

Commenter cet article